En 813, le califat était déchiré par une guerre civile entre les deux fils d'Harun al-Rashid, Al-Amin et Al-Ma'mūn. Après la chute du régime de Saddam Hussein et l'entrée de l'armée américaine dans la ville, Bagdad connait une montée de violence et la multiplication du nombre des attentats-suicides et les attentats à la voiture piégée. Le roi Fayçal II fut tué ainsi que toute la famille royale. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) mène, depuis de nombreuses années, d'importants projets pour améliorer l'accès à l'eau potable, y compris une distribution quotidienne, par camion-citerne, à des milliers de déplacés internes près de Madinat al-Sadr (Sadr City), à Bagdad. La situation géographique de l'Irak le rend vulnérable puisqu'il est encerclé par des pays (Turquie, Syrie, Iran) capables de lui couper son approvisionnement en eau. Les corps mutilés du prince héritier Abd al-Ilah et du Premier ministre Nouri Saïd furent exhibés dans les rues de Bagdad[26]. Après une explosion de violences interconfessionnelles, les quartiers se sont divisés suivant la religion ; les chiites ont accru leur domination. En 945, un prince bouyide chiite originaire du Daylam, s'empara de la ville et mit le calife Al-Mustakfi sous tutelle. Il dura quatorze mois. Particulièrement puissante, elle est passée sous les feux des projecteurs à cause du fameux massacre perpétré en Allemagne. Il se fit construire un palais dans le quartier dépeuplé de Shamasiya sur la rive orientale du Tigre. Peu après, Teasle organise une battue avec ses hommes, aidé de chiens de chasse et d'un hélicoptère. Bienvenue sur la page Boursorama, portail d'informations économiques et financières. Au sein de l'Empire ottoman, qui cherchait à se réformer, Bagdad commença elle-même à se moderniser. Des savants y viennent de tout l'Empire abbasside, facilitant l'introduction de la science perse, grecque et indienne dans le monde arabo-musulman de cette époque. En 865, le calife d'Al-Musta`in, qui se trouvait de plus en plus sous la tutelle des Turcs, quitta Samarra et retourna à Bagdad. Après 1638, en effet, les guerres entre les Ottomans et les Safavides connurent une longue trêve. Bagdad ou Baghdad (en arabe : بغداد, baġdād) est la capitale de l’Irak et de la province de Bagdad. Le dialecte arabe de Bagdad diffère des autres centres urbains d'Irak ; il contient plus de caractéristiques propres aux dialectes nomades, cela est probablement dû aux multiples exodes et repopulations que connut la ville durant le Moyen Âge. Sous son règne également, on construisit sur la rive orientale du Tigre un camp militaire pour son fils, auquel il emprunta son nom, ʿAskar Al-Mahdi ou « camp d'Al-Mahdi », dans le quartier que l'on appela plus tard Al-Rusafa[13]. La ville abrite un théâtre, le théâtre national irakien (en), qui connut des dommages avec la guerre au cours de la première décennie du XXIe siècle, et dans lequel se produit l'Orchestre national (en) depuis 1944. Mars Code Aurora : "Total Recyclage" sur vos tables ! Madīnat as-Salām fut fondée ex nihilo au VIIIe siècle, en 762, par le calife abbasside Abou-Djaafar Al-Mansur et construite en quatre ans par 100 000 ouvriers[8]. Cela est symbolisé par une statue géante de Saddam Hussein renversée par un char américain en direct devant les médias. Ce nom est cité dans le Talmud, de deux siècles antérieur[9]. Le film nous le dira… 3- Une image persane ? La Mustansiriya Madrasah fut fondé en 1227 par le calife Al-Mustansir. La ville fut officiellement nommée Madīnat as-Salām (la cité de la paix) par son fondateur, le calife Al-Mansour. L'Europe à portée de rails, 15 ans après ! 22465 Jeux Gratuits pour Mobile, Tablette et Smart TV Au milieu du IXe siècle est créée la maison de la sagesse où l’on procède à la traduction de grands philosophes grecs et des personnes viennent d’Europe ou d’autres parts du monde pour se spécialiser en médecine, en physique, en astronomie, en météorologie, en mathématiques et dans tous les domaines. Dans certains quartiers l’eau courante n’est pas disponible plus de deux heures par jour. Le corps est fort et allongé. Au cours d'une émeute particulièrement violente, en 1051, la mosquée chiite de Kadhimiya, abritant les restes du septième et du neuvième imam chiite, fut incendiée par les sunnites[17]. Les origines de la ville actuelle remontent au moins au VIIIe siècle, avec probablement la présence de plusieurs petits foyers d'habitat antérieurs datant de la période préislamique. Le 11 mars 1917, un corps expéditionnaire britannique entre à Bagdad, capitale de la Mésopotamie (l'Irak actuel), et en chasse les Turcs ottomans[25]. La capitale irakienne est desservie dès 1903 par le train depuis la ville turque de Konya par la ligne baptisée « Chemin de fer Berlin-Bagdad ». L'édifice fut rebaptisé université al-Mustansiriyah en 1963. 2021. ), « Bagdad » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 (lire sur Wikisource). Elle se termina par le siège de Bagdad (en) par les forces d'Al-Ma'mūn. Le jour même, des pillages commencent, notamment au musée national d'Irak, dans les hôpitaux et les bâtiments administratifs[27]. Battle Mats : aidez votre imaginaire ! En 2009, une ONG mexicaine la classe comme la 10e ville la plus dangereuse du monde derrière Baltimore aux États-Unis[37]. En 1921, Bagdad est déclarée capitale du nouveau royaume d'Irak. Le gouverneur de la ville, Mohammed ibn Abadalla ibn Tahir, fit fortifier la ville et enrôla tous les habitants dans sa défense. Jusqu'en 1339, elle fit partie du domaine de la dynastie mongole des Ilkhanides. On estime la population de l'ancienne « capitale » des Francs, Aix-la-Chapelle, à environ 10 000 habitants à la même époque. Après avoir pris le titre de sultan, les Seldjoukides portèrent relativement peu d'intérêt à leur nouvelle possession. Affaiblie par des troubles politiques, sa place de « ville la plus peuplée au monde » lui est probablement ravie par Cordoue au Xe siècle[15]. On dit que quand le pillage mongol prit fin, le Tigre était noir d'encre. ; une BD, une chanson en anglais, des jeux… ; Quand je serai grand(e), je serai infirmier(ère) ; Les archives à quoi ça sert ? En 1979, Saddam Hussein devint président. La ville fut prise deux fois par Tamerlan, la première fois en 1393 sans subir trop de dommages. Les Turcs ne l'entendirent pas de cette oreille et choisirent al-Mutazz comme nouveau calife. Volant une motocyclette, il sème le shérif Teasle lors de sa dangereuse course-poursuite en voiture, Rambo parvenant à se réfugier dans la forêt qui garnit la montagne alentour. Le Bayt al-Hikma, ou maison de la sagesse, fut pillé et son contenu jeté dans le Tigre : traités philosophiques, livres d'art, de poésie et d'histoire, ouvrages scientifiques et mathématiques — la richesse intellectuelle de plusieurs siècles. Il en existe 89 en tout. Son fils, Ahmed, lui succéda en 1723, au grand dépit du gouvernement de Constantinople qui n'exerçait plus qu'une autorité nominale sur Bagdad. Vers le milieu du siècle, sous le règne de califes faibles et reclus dans leurs palais, Bagdad fut livré à l'anarchie et aux affrontements confessionnels entre chiites et sunnites. Nous contacter . Dans la nuit du 1er juin, un violent pogrom éclata dans la capitale. Au cours de la guerre Iran-Irak (1980-1988), Bagdad se trouvait loin de la zone de combats, mais, à partir de 1985, au cours de la « guerre des villes », elle fut touchée par des missiles sol-sol iraniens, qui sapèrent le moral de la population. Ils prirent le contre-pied des Bouyides et appuyèrent les sunnites. Elle est devenue une ville d'enclaves fortifiées régies par les soldats de l'armée irakienne, les officiers de la police fédérale, les agents de police locaux et les agents de sécurité privés. - L'Etudiant Beaucoup d'artistes du monde arabe ont fréquenté la ville, tels Nizar Kabbani, Oum Kalthoum ou Fairuz. Publié le 22 janv. C'est ainsi que la question de l'eau est dans la politique extérieure de Bagdad au cœur de tensions incessantes[5]. Après qu'un corps expéditionnaire britannique eut subi une terrible défaite à Kut en 1916, le gouverneur de Bagdad décida de tracer à travers le lacis de ruelles de la rive orientale une large artère (à peu près) droite, afin de faciliter le mouvement des troupes. Bon courage, tenez le coup, toi et ta maman. Les soldats et les policiers doivent désormais suivre une formation pour identifier et désamorcer les explosifs. 2021. Le théâtre national connut un élan dans les années 1990 lorsque survinrent des sanctions de l'ONU sur l'importation de films étrangers. Le célèbre voyageur Ibn Battûta a laissé une description de la ville à cette époque. Certains aboutirent, comme le Musée national d'Irak conçu dans les années 1930 par l'architecte allemand Werner March, qui fut réalisé une vingtaine d'années plus tard. Publié le 26 janv. C'est un établissement particulièrement actif, spécialisé dans la traduction d'ouvrages en grec, pehlevi et syriaque. À ce palais vinrent s'en ajouter d'autres : al-Firdus (« paradis »), al-Taj (« couronne ») ainsi qu'al-Thuraya (« Pléiades »), relié au palais al-Hasani par un couloir souterrain. Cependant, cinq indices permettent de situer l’affiche du côté de l’Iran : 1- le titre ! Bagdad est le siège des plus grands clubs de football irakiens, Al Qowa Al Jawia, Al Zawra, Al Shorta, Al Talaba. Au xe siècle, sous l'effet des incendies et des inondations récurrents, sans parler du déménagement des califes, la ville unifiée se transforme en une série de quartiers semi-autonomes séparés par des terrains vagues, des ruines et des jardins. Mais le moteur s’est mis à faire un bruit bizarre et ils ont dû le couper. Ces souks aux allées étroites constitués de petites boutiques et d'étals font partie de l'histoire de la ville et en sont caractéristiques. Le départ du calife n'avait pas entamé la vitalité commerciale et l'éclat intellectuel de Bagdad, où, le calife Al-Mutamid revint définitivement en 892. Dans les années 1950, de nombreux projets architecturaux ou urbanistiques virent le jour grâce à la manne pétrolière. Cet ensemble devint au fil du temps le Dar al-Khalifa (« demeure du Califat »). Pas de FIJ 2021 pour les professionnels . La population s'accrut peu à peu. Ils désignèrent un gouverneur de Bagdad, où ils résidèrent rarement. Au cours de la Première Guerre mondiale les Ottomans s'engagèrent dans le conflit aux côtés des Allemands. Jafar fit bâtir sur la rive orientale du Tigre au sud-est de Bagdad un palais qui devait jouer un rôle important dans le développement ultérieur de la ville. Le 14 juillet 1958, la monarchie fut renversée lors d'un coup d'État dirigé par le général Kasem. En 1968, un coup d'État permet au Parti Baas de s'emparer du pouvoir. Ensuite Hassan Bozorg, le fondateur de la dynastie des Jalayirides, s'y installa. Elle est située au centre-Est du pays et est traversée par le Tigre. La ville produit des vêtements, des ustensiles ménagers, des bijoux, des articles de cuir et de feutre et des tapis commercialisés dans les souks (marchés arabes). D'autres ne furent jamais exécutés, comme le projet de Le Corbusier pour une cité olympique, dont seul le gymnase fut finalement construit sous Saddam Hussein, ou encore les plans de Frank Lloyd Wright pour un nouveau Bagdad. Face à la défense acharnée de la population, les assiégeants détruisirent une grande partie de la ville ronde, qui ne s'en releva jamais. 22465 Recherche de jeux. Il s'agit de la plus grande université d'Irak et de la seconde plus importante du monde arabe. Selon les historiens arabes, il existait à son emplacement plusieurs villages pré-islamiques, dont l'un s'appelait Bagdad. Après la guerre d'Irak le problème de l'eau s'est aggravé. Les Britanniques ripostèrent en envoyant un corps expéditionnaire qui atteignit Bagdad le 31 mai. L’origine du nom « Bagdad » et sa signification sont disputées : les auteurs arabes classiques, suivis par les écrivains modernes, penchent pour une origine persane, l'explication la plus souvent avancée étant que le mot signifie « donné par Dieu » en persan antique[2] ; la haute estime des Abbassides pour la culture persane pourrait expliquer l’adoption d’un nom d'origine perse pour la capitale d’un califat arabe. Elle fut la capitale de l'Empire abbasside à partir du VIIIe siècle et un centre de culture et de connaissance très important pendant des siècles, jusqu’au milieu du XIIIe siècle. Vous n’êtes pas autorisé à lire ce forum. Les puissances européennes commençaient à s'y intéresser : un résident britannique nommé par la Compagnie britannique des Indes orientales s'y était installé dès 1798. En 1853, elle était évaluée à 60 000 personnes, en 1877 à 70 ou 80 000 et à la fin du XIXe siècle à 100 000. Ce pacha créa également la première maison d'édition et le premier journal de Bagdad, ainsi que des écoles. Des travaux de rénovation ou de construction pour votre maison ou votre appartement : trouvez des guides conseils et obtenez des devis gratuits d’artisans de confiance. Elle était protégée par un fossé de vingt mètres de large et une double enceinte circulaire qui, en plus des quatre portes, comportait 112 tours. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dès 773, Al-Mansur édifia au nord-est un nouveau palais, Al-Khuld, dont le nom rappelait le paradis. Le palais, la mosquée et les casernes se trouvaient au centre, tandis qu'un ou deux anneaux d'habitations étaient situés entre les deux remparts. Des explosions ont encore lieu. Lors de la conférence de San Remo (1920), la Grande-Bretagne reçoit un mandat de la part de la Société des Nations pour administrer trois vilayets ottomans (Bagdad, Bassora et Mossoul). Le collège de Bagdad, fondé en 1932, est un lycée d’élite pour les garçons âgés de 11 à 18 ans. Au bout de près de trois mois, face à la défense énergique de la ville, il leva le siège[18]. Une nouvelle tentative perse en 1744 se solda également par un échec. 844 talking about this. Mina Marefat, Caecilia Pieri, Gilles Ragot, Pierre Marthelot, « Bagdad Notes de géographie urbaine », dans. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Des estimations récentes de l'Organisation des Nations unies (ONU) montrent que près de 94 % de l’eau de Bagdad est perdue pour cause de fuites. Elle devient la plaque tournante du grand commerce : Bagdad importe également des esclaves (slaves, turcs, africains) et des matières premières (bois de construction, fer) et exporte des matières premières (alun) et des produits de l'artisanat (tissus, objets de verre et de métal, entre autres). Les mamelouks furent exterminés et un gouverneur nommé directement par Constantinople. Elle tomba ensuite entre les mains des Ottomans : Soliman le Magnifique s'en empara en 1534. Elle ne dut son salut qu'à l'arrivée d'une armée de secours ottomane. Publié le 25 janv. Entre 1638 et 1704, Bagdad fut gouvernée par 34 pachas, presque tous incompétents ou cruels. En 2015, Bagdad est considérée comme la ville la plus dangereuse du monde avec 380 attaques terroristes en une année[38].